Le chocolat noir, un remède contre la toux persistante

0
456

Le remède miracle contre la toux chronique, dont les symptômes ne disparaissent pas au bout de plusieurs semaines malgré les traitements, se cache-t-il dans le chocolat? C’est ce qu’espère le professeur Alyn Morice, spécialiste de la toux à la Cough Clinic de Hull en Grande-Bretagne. Il dirige actuellement un essai clinique avec 288 patients pour tester l’efficacité de la théobromine, une molécule que l’on trouve à haute dose dans le chocolat noir et en moindre quantité dans le thé.

«On considère souvent la toux comme un mal banal et peu grave, mais quand elle devient persistante, c’est à dire qu’elle résiste aux traitements pendant plus de deux semaines, elle peut devenir un véritable handicap, assure le Pr Alyn Morice. Certaines personnes ont des crises qui les font tousser plus de 100 fois par heure, ce qui rend impossible toute vie sociale, comme aller au cinéma ou au théâtre et entraîne des troubles très gênants comme l’incontinence.» À des niveaux de gravité variables, la toux chronique affecte près d’une personne sur dix, ce qui en fait une problème très répandu.

Des essais prometteurs

En temps normal, la toux est une réaction utile qui sert à dégager les voies aériennes et évite notamment que des objets étrangers ne viennent tomber dans les bronches. Mais certaines personnes développent une hypersensibilité de la trachée qui, à la moindre agression extérieure, comme de la fumée, des poussières ou même un parfum, peut entraîner des quintes de toux parfois très violentes. «Pour un tiers de ces personnes hypersensibles, nous avons un traitement à base de morphine qui donne de bons résultats, mais cela ne marche pas pour tout le monde», précise Alyn Morice.

La théobromine agit en inhibant l’activité du nerf vague, ce qui réduit sensiblement l’occurrence du réflexe qui provoque la toux. Les premiers essais sont vraiment prometteurs, et si l’essai clinique en cours jusqu’à la fin de l’année 2013 confirme l’efficacité du produit sa commercialisation par le laboratoire britannique Seek pourrait être ensuite très rapides. Des traitements antitussifs à base de théobromine sont déjà autorisés à la vente en Corée-du-Sud.

Source: Lefigaro

NO COMMENTS