Jusqu’à -50°C à new York cette semaine….Plus de 40 degrés à Rio de Janeiro!

0
788

Des millions d’Américains se préparaient lundi à affronter un froid record à New York, dans le nord-est et dans le centre des Etats-Unis où une nouvelle baisse des températures ressenties, jusqu’à -50°C, est attendue cette semaine.

Cette vague de froid polaire, inédite depuis 20 ans, accompagné de neige et de pluie verglaçantes, a fait une dizaine de morts en moins d’une semaine. Parti du nord des Etats-Unis et du Canada voisin, il s’est étendu au Midwest et menace même des régions plus au sud traditionnellement épargnées comme le Tennessee et l’Alabama.

Des chutes de neige étaient attendues lundi du Missouri à la région des Grands Lacs, selon les services météo américains. « Les températures les plus froides en presque 20 ans vont toucher le nord et le centre des Etats-Unis en suivant un front de froid arctique », précisent-ils sur leur site internet: « Combinées à des vents en rafales, ces températures vont tomber en ressenti à des niveaux potentiellement mortels, aussi bas que -51°C par endroits ».

Le sud vit sous le soleil

Pendant que l’hémisphère nord grelotte sous le froid, l’hémisphère sud profite de l’été et si le nord de l’Amérique fait face à cette incroyable vague de froid, Rio de Janeiro fond au soleil, avec l’arrivée d’une vague de chaleur accompagnée de températures supérieures à 40 degrés.

Si le froid ressenti dans de nombreux états américains est encore plus glacial que la température réelle (pour un ressenti de moins 50 degrés), de l’autre côté de la planète aussi le ressenti est bien plus extrême: 50 degrés (en positif cette fois) à cause de l’humidité, selon le Jornal do Brasil.

L’appel des vagues rafraîchissantes des plages de Copacabana, Ipanema et Leblon ont donc attiré les foules. Il était donc difficile de trouver une petite place pour y déposer sa serviette de plage et ensuite parvenir jusqu’à la mer en enjambant tous ces corps écrasés par la chaleur.

Dans les deux aéroports de Rio aussi de nombreux passagers se sont plaints de la chaleur suffocante car l’air conditionné mal réglé ne permettait pas de rafraîchir suffisamment les lieux. Un vrai four… en photos!

 

NO COMMENTS