France: Sans-papiers, le tunisien « héros d’Aubervilliers » pourrait être régularisé!

0
331

Mossen, un sans-papiers tunisien de 26 ans qui a sauvé plusieurs personnes samedi de l’incendie à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, pourrait être régularisé rapidement, selon L’Express. Le drame a fait trois morts. Deux femmes, dont une enceinte, se sont jetées dans le vide pour échapper aux flammes. Le mari de cette dernière a succombé à ses blessures lundi soir.

Le cabinet du préfet a indiqué à l’hebdomadaire français avoir lancé une « procédure accélérée » pour Mossen et « quelques autres habitants qui ont fait acte d’une formidable bravoure ».

Sur Europe 1, le jeune homme témoigne: « J’ai fait ce qu’il fallait faire. J’ai pensé à mes voisins qui ont beaucoup de filles et beaucoup de bébés ». Désormais considéré comme un héros par ses voisins, il a en effet sauvé plusieurs personnes des flammes, dont une mère algérienne et ses deux filles. Pour ce faire, Mossen a dû briser quelques portes et une fenêtre. « On s’est sauvé par l’échafaudage comme des singes. S’il n’y avait pas eu l’échafaudage, on serait tous morts », raconte-t-il encore.

Selon l’Express, Mossen et quelques autres personnes en situation irrégulière pourraient obtenir un titre de séjour « d’ici à quelques semaines » et devraient être reçus « rapidement ». Il est en revanche encore trop tôt pour connaître le type de papiers qu’ils recevront, explique le cabinet.

Un garçon de 12 ans à l’origine de l’incendie
D’origine criminelle, l’incendie de ce bâtiment datant des années 20 a été causé par un enfant de 12 ans qui a reconnu lundi avoir « mis le feu à une poussette avec des allumettes ». Mis en examen pour « destruction volontaire par incendie ayant entraîné la mort » et des blessures, il a fait l’objet d’une mesure de placement dans un foyer. Son plus jeune frère âgé de 10 ans, qui l’accompagnait, a été placé sous le statut de témoin assisté, et devait être confié à une famille d’accueil par un juge des enfants.

En 2008, rappelle enfin l’Express, un sans-papiers tunisien de 21 ans avait obtenu un titre de séjour pour acte de bravoure dans des circonstances similaires. Il avait prévenu les secours qu’un incendie était en cours chez une femme en chaise roulante de 96 ans à Villejuif, dans le Val-de-Marne.

NO COMMENTS