Des bactéries? Il y’en a plein dans les avions et les aéroports

0
461
Vu le nombre de mains plus ou moins lavées qui s’y promènent, les aéroports et les avions sont des endroits cauchemardesques pour les plus maniaques. Mais si l’on se méfie beaucoup des toilettes, on a sans doute tendance à négliger son petit espace personnel une fois « bien » installé dans son siège.

Sur base de 26 échantillons récoltés dans cinq aéroports et quatre avions, Atlantico révèle en effet que ce sont les tablettes qui abritent de loin le plus de microbes. Une tablette contient ainsi 2.155 UFC (l’unité qui mesure la quantité de bactéries par centimètre carré). La grille de ventilation personnelle se débrouille « moins bien » avec 285 UFC, suivie par (enfin) le bouton de la chasse d’eau avec 265. Dans l’aéroport par contre, prenez vos précautions avec la fontaine d’eau dont le bouton réserve 1.240 UFC.

Les chercheurs de l’étude soulignent l’importance donnée au nettoyage des toilettes, mais au détriment du reste et notamment de la cabine de l’avion soumis à une volonté de forte rentabilité. Plus rassurant, aucun échantillon ne comptait de matières fécales dangereuses comme la bactérie E.coli.

7sur7

NO COMMENTS