10 jobs où l’on ne supporte pas ses collègues!

0
478

Dans certains jobs, on se fait plus d’ennemis que d’amis. Une enquête a récemment été publiée qui révèle les métiers dans lesquels les travailleurs désignaient leurs collègues quand on leur demandait la chose qu’ils aimeraient changer dans leur environnement de travail.

28 000 personnes ont été interrogées pour cette enquête. Parmi ceux qui supportent le moins leurs collègues, on retrouve les préposés à l’entretien, les préparateurs d’aliments, les serveurs, les professionnels de la santé et les aides-soignants.

Katie Bardaro, la directrice de l’enquête, explique : « Nombre de ces jobs sont situés au bas de l’échelle salariale. Ils sont également très stressants. Dans ce genre de job, les travailleurs sont plus facilement énervés par leurs collègues qui ne font pas leur part de travail car ils sont sensés travailler en équipe. »

Voici le top 10 des jobs où l’on ne supporte pas ses collègues :

1. Entretien (le personnel d’entretien déteste ses collègues 1,48x plus que la moyenne)
2. Préparation d’aliments et services liés (1,45x)
3. Opérations de production (1,42x)
4. Construction et nettoyage de surface (1,40x) – ex aequo avec le n° 5
5. Professionnels de la santé et opérateurs techniques (1,40x) – ex aequo avec le n° 4
6. Assistant de soins de santé (1,29x)
7. Assistants de bureau et d’administration (1,24x)
8. Services de protection (1,13x)
9. Métiers dans le domaine de la biologie, de la physique et des sciences sociales (1,08x)
10. Soins et services à la personne (1,05x)

Ceux qui semblent être le plus contents de leurs collègues sont les employés qui nedépendent pas du travail de leurs collègues dans leurs tâches quotidiennes. Parmi eux, on compte les assistants sociaux, les enseignants, les ingénieurs, les travailleurs actifs dans le domaine des arts et des médias, les vendeurs et les hommes d’affaires.

Katie Bardaro justifie : « Dans ces jobs, tout votre travail ne dépend pas de la façon dont travaillent vos collègues. C’est particulièrement vrai dans le domaine de la vente, où la performance tient uniquement à vous et où vous menez la danse. »

Le rapport révèle également que les baby-boomersémettent le plus le désir de changerde collègues (1,16x) alors que l’ambiance est bien meilleure pour les générations G et Y(0,91x).

 

Reference, Business Insider

NO COMMENTS